Ligue Haïti
Broutons hors du territoire national les Impérialistes Français,Américains,Canadiens et leurs laquais tapis à travers la Minustha

Accueil > National > Pour Mémoire

Pour Mémoire

lundi 11 février 2013, par Zembla

Je viens de lire sur Facebook un message de Syrus Tibeurre je site : " yo pa bay KTO cha paske lap preche violans, nou tout konnen dechoukaj la poko fini en Ayiti vle di".

Ohhhh ! Monsieur Sirus êtes vous amnésique ?

Je vais rafraîchir la mémoire.
Carnaval de Sweet Mickey 93

"Message à la nation

Peuple haïtien
Citoyens citoyennes
Grenadiers grenadiennes
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés tant par la constitution qu’à l’assemblée nationale un délai expirant au dimanche gras fut accordé à tous ceux qui auraient déserté le camp de grenadiers. Si non ils seront exécutés conformément au code Pénal et à la martiale.
Donner au parlais national au 189em de l’indépendance sweet Mickey".

À première vu vous pouvez me dire que ce message est anodin, mais pas du tout..

Rappel historique

Ce carnaval date date de 1993, année cruciale, car c’était à cette année qu’à eu la discussion et la signature de l’accord de governor’s Island. Cet accord prévoyait le retour du Président Jean Bertrand Aristide après 3 ans et demi d’exil. Tout au long de la négociation de cet accord , Michel Martelly avec son groupe musical , les militaires, les FRAPH, les attachés manifestaient dans les rues de Port au prince contre retour l’ordre constitutionnel. Ce message était un appel au rassemblement à tous les groupes paramilitaires autour de l’armées d’Haiti contre une invasion de l’armée américaine.
Vous osez parler de l’incitation à la violence..........

Zembla

Répondre à cet article