Ligue Haïti
Broutons hors du territoire national les Impérialistes Français,Américains,Canadiens et leurs laquais tapis à travers la Minustha

Accueil > National > La France veut renforcer sa coopération avec Haïti ou enfoncer le clou de (...)

La France veut renforcer sa coopération avec Haïti ou enfoncer le clou de l’occupation ?

lundi 22 octobre 2012, par Près Lakay

Le ministre français du développement, Pascal Canfin, débutera mercredi une visite officielle d’évaluation de la coopération franco-haïtienne. Au cours de son séjour M. Canfin aura des entretiens avec les autorités haïtiennes autour de plusieurs projets dont l’ouverture de l’université Roi Henry Christophe ainsi que construction de l’hôpital de l’Université d’Etat et de logements parasismiques.

L’ambassadeur de France à Port-au-Prince, Didier Le Bret, soutient que la visite devrait déboucher sur un renforcement de la coopération franco-haïtienne. La visite offre l’occasion de reprendre les contacts bilatéraux à un niveau politique, insiste le diplomate français réitérant l’engagement de la France auprès du gouvernement haïtien. Les officiels haïtiens pourront annoncer leur choix dans la mobilisation de l’aide budgétaire française pour les prochaines années.

Les grands axes de la visite de M. Canfin permettront de faire le bilan et le suivi des discussions entre M. Hollande et Martelly a Kinshasa, soutient –il estimant qu’elle facilitera la mise en œuvre de certains engagements.

Les grands projets d’infrastructures tels l’eau, l’assainissement, l’énergie, les transports, les aéroports et ports seront au centre des discussions entre le ministre Canfin et son homologue haïtien Pierre Richard Casimir.Durant son séjour M. Canfin aura des rencontres avec le Premier Ministre Laurent Lamothe et le représentant du secrétaire général de l’ONU, Mariano Fernandez.

La coopération française finance une trentaine de projets avec une enveloppe de 500 millions d’euros. Une partie de ce montant est versé en tant qu’appui budgétaire au gouvernement haïtien.

Depuis le violent séisme du 12 janvier 2010, la France a décaissé 326 millions d’euros en faveur d’Haïti
Les pays impérialisres ne font jamais de cadeau. La France nous affame, nous dicte ses lois. Son proconsul foure dyol li nan tout zafèn. Nous nous préparons à réclamer le remboursement. Sa Aristid te mande a ki fè De Villepin te voye Rejis Debray makonen li ak ameriken pou arete Aritid en 2004 la. Ti Zorèy

Répondre à cet article